Eyeshield 21 Explosion RPG V2

Forum Rpg basé sur le manga Eyeshield 21, incarne un personnage de la série ou inventé et trace son parcours jusqu'à la gloire!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre qui entraîne. [PV : Sasha. A. Anatolievitch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atsuo Shotaro
Linebacker | #12 | The Hidden Man
Linebacker | #12 | The Hidden Man
avatar

Masculin Messages : 13
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Poste: Slipt End/Linebacker
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Bando Spiders

MessageSujet: Une rencontre qui entraîne. [PV : Sasha. A. Anatolievitch]   Mar 9 Aoû - 22:23

Une drôle de rencontre.



Aujourd’hui, samedi, j’avais décidé de visité Tokyo, car ça faisait longtemps que je n’y était pas allé. Et cette après-midi, entraînement. Je sortis de chez moi, ma tartine à la main car je n’avais pas pris le temps de petit déjeuner. Je marchais seul dans les rues de Tokyo, mon plan à dans la main gauche et la tartine dans l’autre. Je m’arrêtais devant les monuments, j’observais les gens, je faisais comme si j’étais un touriste, après tout j’en étais presque un. Puis je rentrai dans un café pour commander un jus de poire, qui était une de mes boissons préférés tout comme le jus de raison ou encore le jus d’abricot, mais surtout, le cidre. Bon, comme c’est un peu alcoolisé je n’en prenais que avec des crêpes, surtout que je n’avais pas énormément de stock, et je suis « trop jeune » pour en acheter. Ensuite vint le moment que j’attendais, la venue de ma boisson. Enfin je ne vais pas vous raconter comment j’ai bus mon jus de poire pendant trois quart d’heures, alors je vais directement passer à l’étape suivante : la sortie du café. Une fois tout en ordre, je sortis du café et je vit qu’il pleuvait, dommage pour une journée de tourisme ou encore d’entraînement. Même si j’appréciai la pluie, le bruit des goûtes qui s’emboîtent une à une. Ou encore quand on marche dans une flaque. L’eau qui en sort est comme des dauphins dans la mer. Seulement quinze minutes plus tard la pluie c’était arrêtée. On peut dire que c’était une petite averse. Maintenant, direction le Tokyo Stadium !

Je continuais de marcher vers ma destination. Espérons que le stade sera vide, que je puisse me balader dedans, faire comme si je jouais un match, des trucs dans le genre. J’approchais de plus en plus, et les boutique de football américain apparaissait, des brassards de supporter, des montres en ballons de football américain, et même des figurines des plus grands joueur lycéen du moment. Il y avait Shin, Sena, Akaba etc... Ils étaient vachement bien fais ! J’espère qu’un jour il y en aura une de moi ! Je ne regardais plus où j’allais, je contemplai juste le terrain de loin, et c’est comme si mes jambes bougeaient toutes seules sans que je leur demande. Puis vint le moment où e me trouvait juste devant l’entrer. J’ouvris la porte et m’y aventurai. « Wahouuuh ». Le terrain était immense, Il y avait des dizaines de rangés de gradins. Je passai par les vestiaires pour entrer sur le terrain. J’en profitai finalement pour me mettre en tenue. Je sortis mon maillot numéro 12 du sac, le casque, les protection, tout l’assortiment, et je m’habillai. Une fois fait, je me regardai un peu, j’étais vraiment bien dans cette tenue. On voyait bien les muscles de mes bras ressortir, les pectoros se dessiner, le seule problème c’est qu’on ne voyait plus mes cheveux.

Je sortis des vestiaires en direction du terrain. Je me plaçai au milieu et j’avais l’impression d’être une star. Comme si la foule m’ovationnait mais pourtant il n’y avait personne. Je me mis en position de jeu quand je compris que j’avais oublié mon ballon dans les vestiaires. Je repartis le chercher en footing. Quand je revint sur le terrain, sur le moment je ne fis pas attention mais il y avait quelqu’un dans les gradins. Je me replaçai au centre et commençai à courir pour tester mon aptitude à la course. Je courus le plus vite possible vers la direction de la ligne d’en but, pour marquer comme un touchdown. Quand je fus à environ trois yards de la ligne, je sautai en l’air pour faire un plongeon et je me retrouvai derrière la ligne, avec un peu d’herbe sur la joue. Je l’enlevai d’un coup de main et je m’assis au milieu, en me disant que s’entraîner seul, on peut pas faire grand chose à part de la course. Je me suis alors relevé, et je décidai de courir encore une fois, cette fois j’avais fais tout le terrain, et j’étais environ à ma vitesse habituelle, rien d’extraordinaire. Quand je fus derrière l’autre ligne, j’entendis des rires moqueurs, c’était la jeune femme qui était dans les gradins. Je tournai la tête en sa direction et je dis :

- Alors comme ça vous vous moquez ?! Ca vous dit de vous mesurer à moi ? On va voir si vous faite mieux, môdame !

Je lui fis un sourire et j’envoyai le ballon. Il n’arriva pas directement dans ces mains mais un peu à côté. J’étais un peu gêner vu que je n’étais pas quaterback et que je ne savais pas bien visée, encore, là c’était une sorte de coup de chance. Je fis un signe de la main disant de venir pour faire mieux, même si ça pouvais donner l’air d’être vantard il fallait bien la faire jouer ! Et puis, ça me permettrai de faire un peu de progrès. Je dis alors :


- Au faite, je m’appelle Atsuo, je suis le nouveau Linebacker et Slipt End des Spiders de Bando, et vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha A. Anatolievitch
Nouveau(elle) | Merci d'aller te présenter
avatar

Féminin Messages : 12
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 25
Localisation : Entre deux bécanes, dans un atelier

Feuille de personnage
Poste: Aucun, ancien Quarterback
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Aucune

MessageSujet: Re: Une rencontre qui entraîne. [PV : Sasha. A. Anatolievitch]   Mer 10 Aoû - 9:11

Samedi. Fin de semaine et pourtant certains travaillaient encore jusqu'à ce soir. Sasha n'était pas de ceux là, enfin pas aujourd'hui, elle était en repos et en profita pour sortir et faire quelques courses. C'était l'un des rares samedi qu'elle avait alors autant en profité!
Elle partit dans Tokyo et re-redécouvrit sa ville. Enfin ''sa''... Ce n'était pas la sienne, sa ville c'était Kazan en Russie. Sasha ne c'était jamais faite aux coutumes japonaise et ne faisait aucuns efforts pour. On l'avait obligé à venir, elle n'avait pas choisis, alors elle n'allait surement pas faire l'effort de s'intégrer. Plus elle marchait et plus elle se rendait compte qu'elle n'était pas faite pour vivre au Japon, la langue était difficile et elle faisait une overdose de bridé. En bref, elle en avait marre et fini par aller en dehors du centre ville, vers un des terrains de football américain. Pourtant elle ne jouait plus et se répéter sans cesse qu'elle n'aimait plus se sport, alors pourquoi y aller? Un peu nostalgique du temps où elle lançait la balle, elle guettais l'arrivée des lycéens et squatter discrètement les gradins pour les regardé jouer. Mais l'envie ne revenait pas, préférant commenter leurs techniques et leur capacité physique, ou leur physique tout court. Car oui! Même avec son allergie aux asiat', la demoiselle réussissait à en trouvé certains pas mal et profitait des entrainements pour zieuté les meilleurs.

A son arrivée au stade elle ne vit personne. Bizarre, en général les samedi servaient pour les match amicaux, et là rien! Elle soupira un peu déçus et commença à faire demi tour, quand elle entendit du bruit. Elle se retourna et vit un jeune homme, un lycéen sans doute, sur le terrain, avec tout son équipement. Difficile de voir son visage à travers son casque, mais de là où elle était elle pouvait déjà remarqué qu'il avait l'air plutôt musclé et en déduit donc qu'il devait s'entrainer plusieurs fois par semaine. Sa tenue était d'une couleur un peu... Un peu spécial. Rose... Pas toute rose certes mais il y en avait quand même! Sasha reconnut facilement, elle devait connaître la moitié des équipes de la ville à force de les regardé jouer. Elle alla s'assoir à sa place habituelle et le regarda courir seul après sa balle, c'était un peu vide... Puis il se mit à sauté, comme ci il voulait la rattraper. Un receveur? Surement, car la plupart des réceptions des joueurs de se poste donné un fou rire à la russe. Et se fut le cas aujourd'hui. La rouquine se mit à rire quand elle le vit retombé, et elle ne put s'empêcher de continuer en le voyant jouer seul. Moqueuse? Un peu. Ah, le jeune homme l'avait remarqué et n'apprécia pas trop qu'elle se foute de lui. Mais il ne réagit pas mal et préféra la mettre au défi sur le terrain, il voulait voir si elle faisait mieux? Il lança la balle dans sa direction mais la manqua de peu. Elle alla la chercher et le fixa quelques secondes sans rien dire, puis leva le bras, fit pivoté son bassin et lança la balle en direction du visage de son interlocuteur. Sa trajectoire fut droite et sans défaut mais ne toucha pas le garçon, le frôlant, elle s'écrasa à ses pieds.

''Sans aucuns doutes, je suis meilleure que toi au lancé.''

Elle ne descendit pas de suite sur le terrain mais s'approcha des barres et le regarda de haut. Un sourire léger s'afficha, il voulait vraiment qu'elle vienne? Elle prit son temps mais arriva finalement sur la pelouse. S'approchant de lui, elle le détailla du regard et fini par se présenter.

''Moi? Je suis russe, je m'appelle Sasha et je vis ici parce que je n'es pas le choix. Linebacker? Déjà j'étais sure d'une chose en te voyant, tu n'as rien d'un quaterback.''

Et tout ça avec l'accent russe s'il vous plait!
Elle s'approcha de lui et agrippa son casque par les grilles avant de l'obligé à se baisser vers son visage. Ses yeux vert fixèrent ceux du jeune homme et elle le regarda sans crainte alors qu'il aurait put facilement lui faire lâcher prise.

'' Tu veux jouer? Désolé petit je ne joue plus depuis longtemps, trouve toi quelqu'un d'autre.''


Elle fini par le lâcher et ramassa la balle avant de lui tendre. Elle n'avait pas envie de jouer, elle ne l'avait plus depuis quelques années. Et de toute façon sa blessure l'en empêcherait surement. Enfin ça c'est ce qu'elle se disait, car en réalité, tant qu'aucuns coups violent ne l’atteignait, elle pouvait parfaitement courir et lancer une balle. Mais Sasha était bornée et il était clair que pour elle le foot us c'était du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crows-zero.forum-actif.net/
Atsuo Shotaro
Linebacker | #12 | The Hidden Man
Linebacker | #12 | The Hidden Man
avatar

Masculin Messages : 13
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Poste: Slipt End/Linebacker
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Bando Spiders

MessageSujet: Re: Une rencontre qui entraîne. [PV : Sasha. A. Anatolievitch]   Mer 10 Aoû - 19:34

Méchante Russe ?

L'espèce de rousse se déplaça pour venir sur la pelouse. Elle avait l’air méchante et « sans coeur », mais ce n’étais pas grave, si on peut s’entraîner un peu. Je me demande à quel poste joue-t-elle...ou tout du moins jouait-elle... En tout cas, c’était sûr qu’elle ne devait pas constituer la ligne. Elle avait une demi tête de moins que moi et était maigre. Elle avait de grands yeux que j’avais déjà vus à la télévision, je ne sais plus exactement quand. Elle n’avait pas l’air japonaise... Et enfin vint le moment où cette « chose » se présenta.

''Moi? Je suis russe, je m'appelle Sasha et je vis ici parce que je n'est pas le choix. Linebacker? Déjà j'étais sure d'une chose en te voyant, tu n'as rien d'un quaterback.''


Et voilà ! Les moqueries qui recommence... Je serais impatient de voir si elle fait mieux, et de me moquer à mon tour. Mais c’est vrai qu’elle avait l’accent russe ! Qui est d’ailleurs très bizarre, je me demande pourquoi elle dit qu’elle n’a pas eut le choix... Seulement quelques secondes plus tard, je vis une main se déposer sur les grilles de mon casque, pour finalement me l’enlever. Cette rouquine commença à me dévisager et je décidai alors de faire la même chose. Mais je tenais bon, je n’allais pas lâcher. Je la regardai de haut pour l’impressionner mais rien à faire, ses yeux étranges étaient toujours fixés.

'' Tu veux jouer? Désolé petit je ne joue plus depuis longtemps, trouve toi quelqu'un d'autre.''

Oh zut alors... Quel dommage ! Moi qui me faisait une joie de jouer avec elle... Enfin elle c’est excuser, alors je vais voir si je peux quand même la convaincre, parce que bon, j’ai envie de jouer certes, mais pas tout seul ! Elle me rendit la balle, se retourna et commença à partir. Comme le lancé, ça n’avais pas marcher c’était partit pour la rattraper en courant, heureusement qu’elle n’était pas entrain de courir aussi... Je posais mon pied droit sur le sole en pointe des pied, je plaçai mes bras en robot autour de mon corps. Puis je m’élançais et en quelques secondes je lui bloquait la route, elle n’avait pas eut le temps de partir bien loin. Alors je lui dit :

- Comme ça vous êtes rouillé, hein ?! Bah il serait temps de se remettre à jour parce que là, vous avez l’air d’une marchande de fleur qui passe son après-midi à jouer aux cartes !

Je fis une sorte d’analyse avec mes yeux, mais je ne vis rien d’anormal, à pars son visage qui me revenait de moins en moins... J’avais hâte que ce soit mon tour de rire, enfin il fallait déjà qu’elle accepte de ce prêter à cet entraînement au Tokyo Stadium. Mais au moins je connaissais une personne de plus à Tokyo, ce qui est plutôt cool, mais si cette personne c’est... ...cette chose vile et cruelle. J’attrapai son bras d’ailleurs très fin pour la ramener au plein coeur du stade pour jouer un peu. Je lui lançai la balle, qui d’ailleurs je tiens à le préciser est ovale... Elle arrivai un petit peu à côté mais pas trop, faut dire qu’on était à cinq mettre l’un de l’autre donc c’est pas extraordinaire, au contraire. Sasha finit par l’attraper avant que la balle ne touche le sol. Je lui fis un signe de la main, avec mon majeur et l’index je faisais comme si quelqu’un courait, et je la montrait elle, et après toujours avec les même doigt je fis pareil mais à la fin avec l’index je montrai comme un tacle en me montrant moi. Elle n’avait pas franchement l’air d’accord. Alors j’employai les grand moyens. Je hocha de la tête et je me mis à foncer sur elle, ce qui a forcément provoquer le début de sa course. Nous courions donc tout les deux mais elle était rapide, plus rapide que moi, elle devait être à un ou deux dixièmes d mon record, ce qui était déjà trop de retard à supporter. Finalement, elle se débrouille plutôt bien. Elle prenait de plus en plus de distance sur moi et il était difficile de la suivre, heureusement que je suis pas running back, ça aurait été la honte... Puis, en ayant marre, je m’arrêtai et applaudissait. Elle se débrouillait quand même bien, mais il fallait pour moi encore plus m’entraîner sur la vitesse, c’était mon prochaine objectif. Alors je me suis dis, rien de plus simple que d’arrivé à la convaincre de m’entraîner, rien est plus facile que de la provoquer. Un sourire narquois apparut sur mon visage, mais je le cachais le plus d’elle possible. Je dis alors :

- Ah, tu es forte c’est vrai. Est-ce-que tu pourrais m’aider à améliorer ma vitesse ? Car là ce n’était marrant, tu vas plus vite, comme ça nos duels pourront être plus « fun ». Même si bien sûr si je me surpasses je peux te battre sans problème...


Je me mis ensuite à bailler. il fallait qu’elle m’entraîne, si je veut pouvoir voir un jour Bandô aller très loin. Je pensais aux tournois, les victoires qu’on pourrait avoir, même si j’étais à Zinzinland (citation de ma famille d’abord) ... en gros dans mes rêves. Toujours est-il quand course elle était meilleur que moi, et je ne pouvais le tolérer en aucun cas. Elle n’avait pas le droit de m’humilier ainsi, même si il n’y avait pas de spectateurs. Heureusement que j'ai dis à mon équipe que je préférais visiter Tokyo tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha A. Anatolievitch
Nouveau(elle) | Merci d'aller te présenter
avatar

Féminin Messages : 12
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 25
Localisation : Entre deux bécanes, dans un atelier

Feuille de personnage
Poste: Aucun, ancien Quarterback
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Aucune

MessageSujet: Re: Une rencontre qui entraîne. [PV : Sasha. A. Anatolievitch]   Mer 10 Aoû - 23:26

Elle ne voulait pas jouer et lui avait fait comprendre, mais apparemment le jeune homme n'était pas décider à la laisser partit. Elle entendit quelques pas derrière elle et se fit bloquer la route en quelques secondes, son regard se posa sur lui un peu surprise. Mais elle n'eut pas le temps de demander quoi se soit qu'il l'embarqua jusqu'au milieu du terrain.

''Tu sais ce qu'elle te dit la marchande de fleurs?!''

A cet instant elle tira pour dégager son bras mais le gamin avait de la poigne et elle n'y arriva pas, il allait lui tenir tête! Il ne manquait plus que son équipe arrive et Sasha aurait l'air bien.
Il lui lança le ballon. Un lancer médiocre qu'elle réussit tout de même à rattraper. Puis il tenta de la faire bouger mais rien à faire la russe ne voulait pas jouer, il allait finir par le comprendre. Elle le regarda faire ses mouvements et soupira, balle en main. Qu'est ce qu'il voulait? C'était la langue des signes? Après quelques minutes il arrêta. Ça y est? C'était fini ses conneries? Elle pouvait rentré alors... Ah bin non, en dernier recourt il lui courut après, c'était spécial de se faire poursuivre par un lycéen en équipement rose. Elle piqua un sprint et le distança facilement. Non mais sans rire! Il allait pas lâcher l'affaire! En entendant les applaudissements elle s'arrêta en pivotant pour se retrouvé face à face avec le jeune homme.

''Je sais que je suis meilleure que toi, je te le dis depuis tout à l'heure!''

Meilleure peut être mais elle était déjà essoufflé, ça faisait un moment qu'elle n'avait pas courut comme ça. D'un côté c'était pas tout les jours qu'un type lui courait après parce qu'il avait envie de s'entrainer.

''Tu veux que je t'aide mais tu penses pouvoir être plus rapide? Alors vas-y, montre moi.''

Il se mit à bailler... Il s'ennuyait? Si c'était ça alors pourquoi être venu ici? Sans son équipe en plus. Elle s'approcha de lui et le reprit par les grilles de son casque puis le tira pour qu'il s'abaisse vers elle.

''Mais avant enlève ça. Que je sache au moins à quoi ressemble celui qui me provoque depuis tout à l'heure.''

Elle le lâcha et lui sourit un peu plus que précédemment. Enfin ce n'était pas parce qu'elle lui demander de lui montré et qu'elle entamait la discutions qu'elle allait être d'accord.
Balle en mains, elle s'amusait avec en la faisant sauté, attendant la réponse du lycéen. C'était quoi déjà son nom? At-Astu? Atsuo? Astuo? Bah... Qu'importe, de toute façon elle n'allait certainement pas le revoir, sauf si il décidait de lui courir après à chaque fois qu'elle tourne les talons.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crows-zero.forum-actif.net/
Atsuo Shotaro
Linebacker | #12 | The Hidden Man
Linebacker | #12 | The Hidden Man
avatar

Masculin Messages : 13
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Poste: Slipt End/Linebacker
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Bando Spiders

MessageSujet: Re: Une rencontre qui entraîne. [PV : Sasha. A. Anatolievitch]   Dim 14 Aoû - 20:47

Elle, entraîner ?

Cette fille, je n’y comprenais plus rien ! Elle m’enleva mon casque et commença a parler tout en jouant avec la balle. C’est vraiment bizarre... Et finalement elle partit. Je n’avais rien écouté à ce qu’elle avait dit, un truc avec provocation, je sais plus trop quoi. Je baillai une nouvelle fois avant de revenir la chercher. Je me mis une nouvelle fois à courir et je restais sur sa droite, en avançant en même rythme qu’elle en la dévisageant pour que ça l’énerve et qu’on puisse commencer l’entraînement. Mais ça faisait déjà trente seconde que je la fixais sans tourner le regard. Peut-être qu’elle pense que je vais arrêter. Mais elle se trompe ! Je ne m’arrêterais pas si ça peut la convaincre, même si j’en doutais...

Puis elle finit par cédé en me regardant méchamment. J’étais pas un monstre pourtant... Puis je la ramenais une nouvelle fois au centre du terrain. Elle essayais de dégager son bras, sauf qu’en musculation, je la battais ! On aurait dit une langouste qui veut échapper à son destin, c’est à dire l’ébouillantement, mais pour elle, c’était échapper au football américain. D’ailleurs je me demande pourquoi elle ne veut pas en faire, après tout elle court plutôt vite et est encore jeune,bien qu’elle devait avoir quelques années de plus que moi. Enfin pas grand chose, donc ce n’étais pas du tout un défaut. Quand nous fîmes au centre du terrain, je lui donnais un sifflet et un chronomètre. Après tout, avant de m’entraîner, il fallait déjà savoir ma vitesse.

Je me mis en position, et je me concentrais. Au coup de sifflet, je démarrai sans réfléchir, comme si c’était devenu un réflexe. Pendant que je courrais je voyais l’herbe qui partait sous mes crampons. Sans avoir le temps de réfléchir d’avantage, j’atteignais la ligne d’arrivé, c’est à dire la ligne d’en-but. Sans rien dire, la rousse russe me montra le chronomètre avec indiqué quatre secondes et soixante-deux centièmes. « AAAhhhhh » J’y étais presque... Bon il ne faut pas désespérer, un jour j’arriverais à battre mon record. J’espère même aujourd’hui grâce à l’entraînement de cette « Sasha », si je me souviens bien.

Sasha me donna le chronomètre et le sifflet et se mit en position, en riant et me montrant comment il fallait procédé. Mais pourquoi elle riait, elle se moquait de moi ? A mon coup de sifflet, elle ne démarra pas vers la ligne d’en-but mais vers la porte. A vrai dire, je m’en doutais, j’avais pris le soin de la fermer, et j’avais la clé. Car les gardiens ne sont pas malins, laisser la clé sur la porte, il pourrait y avoir un crime dans ce stade personne ne pourrait entrer... Non pas que je veuille la tuer, même si elle commençait à me taper sur le système. Elle est fidèle à sa couleur de cheveux ! (Désolé pour les rousses). Quand elle remarqua que la porte était fermer, j’agitais la clé devant elle et je lui disais :

« Entraîne moi et je te la rendrais, à moins que tu n’essayes de passer par le toit... N’empêche, vu ton caractère tu dois pas avoir beaucoup d’amis. »

Elle n’avais pas l’air très contente, alors je m’amusais à continuer d’agiter la clé, pour l’énerver. C’était très marrant à voir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre qui entraîne. [PV : Sasha. A. Anatolievitch]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre qui entraîne. [PV : Sasha. A. Anatolievitch]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Sacha Louise Ryan une nouvelle riche Feat Sasha Pivovarova
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyeshield 21 Explosion RPG V2 :: Espace RPG :: Tokyo :: Tokyo Stadium-
Sauter vers: